Les Rencontres du GCS Santé Mentale

Dans l’axe 2 Santé Mentale du CLS Haute-Gironde, les partenaires ont souhaité développer la formation et sensibilisation des professionnels au domaine de la psychiatrie face à une méconnaissance du public mais aussi des services psychiatriques du territoire.

Le CLS a mis en place un partenariat avec le Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) santé mentale, handicap, vieillissement et précarité du territoire du Libournais. Ce groupement s’inscrit dans le cadre d’une coopération entre tout organisme ou association intervenant en matière de santé mentale, notamment pour la prévention, le diagnostic, le soin ou la réadaptation et réinsertion sociale, afin d’améliorer la lutte contre la maladie mentale et d’optimiser les moyens existants.

L’une des missions du GCS est de mettre à disposition des infirmiers coordinateurs qui peuvent intervenir auprès des structures de santé et médico-sociales pour accompagner et étayer les équipes dans les prises en charge des personnes atteintes de pathologies psychiatriques.

Ce soutien a pour objectif final d’améliorer la prise en charge des usagers atteints de pathologies psychiatriques. Cela favorise le maintien au domicile ou en institution ainsi que la fluidité et la continuité du parcours de santé.

Les infirmiers du GCS ont ainsi la possibilité d’intervenir dans des réunions d’équipe de manière ponctuelle afin d’apporter leur expertise dans le traitement des situations cliniques. Ces interventions ont été expérimentées sur le territoire et ont connu un large succès incitant ainsi les partenaires à développer cette action.

Pour soutenir ses partenaires, le CLS s’est donc engagé à financer environ 9 interventions du GCS Santé Mentale auprès des structures du territoire pour cette fin d’année 2021.

Modalités d’intervention : 

  • Intervention d’environ 3h
  • Groupe de 10 à 13 personnes 
  • Sujets de discussion : initiation en psychiatrie, situations de crises et de violences, présentation de situations cliniques, procédures d’orientation, …
  • Formations possible (proposées dans le cadre du GCS) : initiation à la psychiatrie, les crises et violences, prévention du suicide, modes d’hospitalisation, les délires, sexualité et institution, psychotrope et personnes âgées, exhibition et déficience, et déni du trouble.


L’objectif est de répondre aux besoins des équipes et donc de mettre en place des rencontres « à la carte ». L’ordre du jour de chacune de ces rencontres sera ainsi construit en amont avec les responsables de service afin de répondre aux besoins des équipes.

Ces rencontres permettront également d’identifier les besoins globaux des professionnels de la Haute-Gironde en termes de santé mentale et prévoir des actions en ce sens pour 2022.

Ce projet est en lien avec la fiche action 7 de l’axe 2 du Contrat Local de Santé de la Haute-Gironde.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s