FICHE ACTION 3

AMÉLIORER LA PRISE EN CHARGE DES PERSONNES ÉLOIGNÉES DU SOIN

Cette fiche action est pilotée par la PASS (Permanence d’Accès aux Soins) du Centre Hospitalier de la Haute-Gironde et le Réseau Santé Social de la Haute-Gironde.

Partenaires de la fiche action 3

Les partenaires de cette fiche action sont : les infirmières asalée, le pôle de santé de Saint-Savin, la maison de santé de Blaye, le centre hospitalier de la Haute-Gironde, les communautés de communes de Blaye (CIAS), Estuaire (SASI), Grand Cubzaguais et Latitude Nord Gironde, le Conseil Départemental, l’ARS, la CPAM, l’association EVA, le Réseau Santé Social de la Haute-Gironde, la MSA et la Plateforme Territoriale d’Appui.

Objectifs de l’action

  • Améliorer la connaissance des offres de prise en charge des personnes en situation de vulnérabilité auprès des professionnels de terrain
  • Renforcer les collaborations entre les différents acteurs

Etat d’avancement des actions

ACTIONSEtat d’avancement
Se coordonner entre acteurs et s’identifier En cours
Créer un support (type cartographie) recensant les dispositifs à l’attention des professionnelsEn cours
Identifier les points de rupture dans les prises en charge des personnes en situation de vulnérabilité En cours
Monter une action de formation pour les professionnels de terrain, afin de renforcer leurs connaissances sur les modalités de prise en charge des personnes en situation de vulnérabilitéNon démarré

Le groupe de travail spécifique à la fiche action s’est réuni pour la première fois en 2019.

Dans un premier temps, le groupe a souhaité repérer l’ensemble des acteurs et identifier leurs missions en faveur des personnes éloignées du soin. Une enquête a donc été transmise aux acteurs pour lister l’ensemble des dispositifs et actions en faveur des personnes éloignées du soin (voir actualités).

Le groupe s’élargit régulièrement pour permettre d’identifier l’ensemble des partenaires en lien avec cette thématique et recenser de façon exhaustive les ruptures de soins de ces personnes en situation de précarité.

Un schéma d’orientation devrait prochainement voir le jour : ce document permettra d’orienter le professionnel vers le bon acteur en fonction de la situation rencontrée.